Blason Dauphiné BIBLIOTHÈQUE DAUPHINOISE Armoiries Hautes-Alpes
ACCUEIL LISTE DES OUVRAGES LISTE DES PERSONNES ACTUALITES CONTACT

Albert de Rochas d'Aiglun

Albert de Rochas d'Aiglun : portraitEugène Auguste Albert de Rochas d'Aiglun est né à Saint-Firmin-en-Valgaudemar (Hautes-Alpes) le 20 mai 1837, fils d'Eugène de Rochas d'Aiglun, juge au tribunal de Briançon, et de Camille Jayet. Il est issu d'une famille notable de Gap, qui a donné des hommes de loi et un maire de Gap.

 Après des études au Lycée de Grenoble, il entre à Polytechnique en 1857 et en sort officier du génie. Il prend sa retraite comme lieutenant-colonel (1888). Il est nommé administrateur de l’École polytechnique et fait partie, en qualité de secrétaire, du comité de rédaction du "Livre du centenaire". Il se retire à Grenoble où il est mort le 2 septembre 1914. Il possédait une résidence à l'Agnelas, près de Voiron.

Il s'est marié le 20 novembre 1866 à Voiron avec Adèle Dode de La Brunerie, petite-nièce du maréchal Guillaume Dode de La Brunerie.

Il a laissé de nombreux ouvrages d'érudition sur l'histoire militaire des Alpes et les fortifications. En particulier, il a publié la correspondance de Vauban. Cependant, à la fin de sa vie, il s'est consacré à des études sur les phénomènes para-normaux : spiritisme, magnétisme, hypnose, etc. Aujourd'hui, il est surtout connu internationalement pour ces travaux. A notre connaissance, il n'existe pas d'études modernes sur ses recherches, ni de bibliographie complète de ses ouvrages.




Albert de Rochas d'Aiglun
en 1883.
Albert de Rochas d'Aiglun
entouré de force psychique.
Lettre
d'Albert de Rochas d'Aiglun.

Etats de services d'Albert de Rochas d'Aiglun.

Albert de Rochas d'Aiglun Albert de Rochas d'Aiglun Albert de Rochas d'Aiglun Albert de Rochas d'Aiglun Albert de Rochas d'Aiglun
Source :
Gallica
Source :
American Philosophical Society
Source :
Base Leonore
Pour agrandir, cliquez sur les photos


Albert de Rochas d'Aiglun a constitué une bibliothèque d'ouvrages sur le Dauphiné qui portent son ex-libris. Cette bibliothèque a été dispersée depuis son décès. Les exemplaires qui en proviennent sont relativement courants. Ils ont probablement été manipulés car ils présentent souvent des traces d'usure. Ils portent diverses marques de possession  :


Ex-libris : 50 x 45 mm.
Albert de Rochas d'Aiglun : ex-libris
Monogramme
Albert de Rochas d'Aiglun : monogramme
Armes
Albert de Rochas d'Aiglun
Pour agrandir, cliquez sur la photo


Origines familiales

  Arrière grand-père : Joseph-Dominique de Rochas (Gap 15/11/1733 - Gap 27/8/1807), avocat, a été premier consul de Gap de 1762 à 1764, puis maire de Gap de 1775 à 1777. Il est l'auteur d'une histoire de la ville de Gap restée manuscrite. Albert de Rochas d'Aiglun en a fait faire une copie en vue de sa publication : Mémoire sur la ville de Gap.

Grand-père : Jacques François Joseph de Rochas ( Gap 5/5/1761 - Gap 13/1/1817), avocat au Parlement, vibailli du Champsaur avant la Révolution, puis juge au tribunal civil de Gap est l'auteur de : Nouveau pas sur les sentiers de la nature. Concernant Les causes Physiques des secousses réitérées des Tremblemens de terre. Système sur la matérialité de l'axe du globe terrestre; Le tout accompagné de quelques particularités qui ont rapport aux Sciences Physiques, Naturelles, et à l'Antiquité, traits d'Histoire et Réflexions morales. Ouvrage utile à l’enseignement de la Jeunesse. Par un habitant des Hautes-Alpes, Gap, 1808, ouvrage fort curieux, qui mériterait de figurer dans l'ouvrage d'André Blavier, Les fous littéraires. (voir : Nouveau pas sur les sentiers de la nature.) Il est aussi l'auteur d'un autre ouvrage anonyme :
Noms de tous les évêques de Gap, depuis le commencement de la chrétienté jusqu'à nos jours
Gap, J.-B. Genoux, 1812, in-8°, 7 pp. (Maignien (Anonyme) : 1717)

La rattachement de cette branche à l'ancienne famille Rochas d'Aiglun, originaire de Valensole, reste hypothétique. Pendant tout l'Ancien Régime, la famille est indifféremment appelée Rochas ou de Rochas. C'est Jacques François Joseph Rochas qui se fait appeler Rochas Aiglun et c'est son fils, le père d'Albert, Marie Joseph Eugène, juge au tribunal de Briançon, qui fait officialiser le nom de Rochas d'Aiglun par un jugement en rectification d'état-civil du tribunal civil de Gap. Selon Joseph Roman, ce jugement était "complaisant ou insuffisamment motivé".

Ouvrages de cet auteur sur ce site

La campagne de 1692 dans le Haut Dauphiné, 1874.
Topographie militaire des Alpes comprises entre le Petit Saint-Bernard et la Méditerranée, par M. de Montanel, publié par les soins de A. de Rochas, 1874.
De l'utilité d'un glossaire topographique, 1874.
La topographie militaire de la frontière des Alpes, par M. de  Montanne, édité par les soins de M. A. de Rochas d'Aiglun, 1875.
Patois des Alpes cottiennes (Briançonnais et vallées vaudoises) et en particulier du Queyras, avec Jean-Armand Chabrand, 1877.

Ouvrages provenant de la bibliothèque d'Albert de Rochas d'Aiglun sur ce site

Mémoire sur la ville de Gap, par Joseph-Dominique de Rochas (manuscrit)

Sources  (Voir : Liste des sources et références)

A notre connaissance, il n'existe pas de biographie d'Albert de Rochas d'Aiglun. Les renseignements qui ont servi de base à cette notice proviennent :
Dictionnaire biographique des Hautes-Alpes, de Georges Dioque, qui reprend presque littéralement une courte notice de A. Masimbert dans le Bulletin de la Société d'Etudes des Hautes-Alpes, 1938, p. 10. Les notices de son grand-père et de son arrière-grand-père sont plus développées.
Sur la famille de Rochas, sa généalogie et sa noblesse, la référence est le désormais indispensable : Armorial haut-alpin, de J. Grosdidier de Matons.
Etat civil de Voiron.

Joseph-Dominique de Rochas et Jacques François Joseph de Rochas : notice parue dans le Précis de l'histoire de la ville de Gap, de Th. Gautier (pp. 156-157), puis Rochas : II, p. 354.

Généalogie (à compléter) : cliquez-ici.

Sur Albert de Rochas d'Aiglun spirite, on peut consulter ces deux notices biographiques en anglais. La première, très complète, contient des photographies surprenantes de Rochas d'Aiglun, dont celle reproduite ci-dessus :
American Philosophical Society Library : Albert de Rochas Papers
Notice Albert de Rochas d'Aiglun (Wkipedia)